Le ramonage mécanique de la cheminée, les avantages

le-ramonage-mecanique-de-la-cheminee-les-avantages

Avoir une cheminée, c’est profiter d’un bon feu confortable et convivial quand la saison hivernale fait rage. Mais cette installation requiert également des entretiens spécifiques, notamment le ramonage. C’est une opération cruciale et sans laquelle votre équipement ne peut pas fonctionner correctement. Si les conduits sont obstrués, ils peuvent devenir dangereux pour votre santé. Non seulement le tirage est empêché, mais les résidus risquent également de prendre feu. Parmi les techniques les plus utilisées, le procédé mécanique fait partie des plus avantageux.

Pour se conformer à la loi

Comme le ramonage est indispensable, le faire de façon périodique vous permet d’en profiter tranquillement pendant l’hiver. Mais il ne doit pas être fait n’importe comment. En effet, chaque procédé doit être réalisé pour assurer un travail efficace. De plus, on doit veiller au respect des règles en vigueur. Un brossage mécanique est ainsi indispensable, notamment pour votre sécurité. Cette opération empêche en effet les départs de feu qui peuvent découler d’une inflammation des débris stockés dans le conduit. Pour le confort des résidents, elle optimise le dégagement des gaz et l’échappement des fumées. Mais elle permet aussi de se conformer aux dispositions légales et rester en règle vis-à-vis de votre compagnie d’assurance.

De ce fait, en dehors de l’aspect pratique, le ramonage possède également un aspect réglementaire. En fait, cet entretien est une obligation. Donc, des normes et des réglementations précises doivent être respectées. Faire appel à un ramoneur certifié est donc indispensable au respect de toutes ces dispositions. D’un côté, il y a le règlement sanitaire départemental vous imposant d’entretenir périodiquement votre cheminée. L’artisan professionnel doit donc intervenir pour réaliser un entretien mécanique d’une ou deux fois par an en fonction du type d’aménagement. La non-considération de cette règle peut vous imposer une amende de 450 euros. D’un autre côté, c’est une condition requise dans votre contrat d’assurance habitation. Il se pourrait que votre assureur refuse de vous indemniser en cas de sinistre si vous ne respectez pas la fréquence de ramonage recommandée.

Garant de votre sécurité et celle de votre propriété

Ce n’est pas pour rien que la loi exige un ramonage mécanique de la cheminée. En effet, c’est la technique la plus efficace. Elle offre aussi la meilleure garantie en matière de nettoyage de conduit. Mais pour qu’elle soit réalisée dans les règles d’art, il est plus judicieux de faire appel à un ramoneur professionnel. Celui-ci introduira un hérisson dans les canalisations et une brosse de curage fixée à une perche. Il ramonera par le haut depuis votre toit pour mieux manipuler ses équipements et atteindre aisément chaque recoin. Mais comme le travail en hauteur présente certains risques, seul un technicien compétent pourra intervenir efficacement.

Bien évidemment, vous pouvez procéder à un nettoyage chimique en complément. Il consiste à laisser se consumer des poudres chimiques pour dissoudre les suies et les décoller. Cela vous permettra d’optimiser votre ramonage. Sachez pourtant qu’il n’est pas considéré par votre assureur et les administrateurs. Quoi qu’il en soit, il faut engager un ramoneur pour réaliser ces procédés de la manière la plus convenable et avoir une cheminée fonctionnelle.